Blog
Article
foret-min

Global EcoPower Champion de la Croissance en 2015

Une année sous le signe de la réussite

2015 arrivant bientôt à son terme, Global EcoPower voit ses efforts et sa croissance récompensés, en prenant la tête du classement Futur 40 établi par Croissance Plus et PME Finance. Organisé pour la deuxième année, ce prix a pour vocation d’élire les « Champions de la Croissance », les entreprises dont la croissance a été la plus remarquable au cours des trois dernières années, ce parmi les 40 sociétés cotées sur Euronext Paris et éligibles au PEA-PME.

En devançant la société EO2 et le Groupe Moulinvest, également en lice parmi les entreprises au CA de 5 à 50 millions d’euros, Global EcoPower fait ainsi partie des « Champions de la Croissance » récompensés au cours du Salon Actionaria, qui avait lieu le 20 novembre 2015 au Palais Maillot à Paris.

Il s’agit pour les équipes de GEP d’une véritable reconnaissance, couronnant une croissance continue depuis plusieurs années. Un succès soutenu par des chiffres très encourageants, notamment une croissance annuelle moyenne de 74,5% sur les trois dernières années. Des choix stratégiques qui ont permis en relativement peu de temps de faire de Global EcoPower un acteur indépendant français au modèle unique, dédié à la construction de centrales autonomes de production d’électricité mettant en œuvre des énergies éolienne et solaire.

Réinventer le modèle de Global EcoPower pour atteindre des objectifs ambitieux

Si l’entreprise a connu une forte croissance ces trois dernières années, avec des équipes dédiées au solaire photovoltaïque mais aussi à l’éolien depuis janvier 2012, il y a encore beaucoup à faire pour amener Global EcoPower au sommet. Aussi, la croissance saluée par les organismes CroissancePlus et PME Finance va non seulement se poursuivre, mais aussi s’accélérer sous l’effet de l’évolution du modèle du Groupe. Car il s’agit désormais pour Global EcoPower de réussir à acquérir les sociétés support de programme et à porter le financement des centrales jusqu’à leur raccordement au réseau électrique avant de pouvoir les céder.

Une stratégie qui commence déjà à se mettre en place, avec le rapprochement début novembre de GEP et du Groupe Senergies, spécialiste des énergies renouvelables en France métropolitaine, et notamment dans la construction d’installations électriques et de centrales solaires photovoltaïques. Une intégration verticale qui dote Global EcoPower des ressources nécessaires pour intégrer la phase de construction à son activité, et cesser d’externaliser les travaux de construction de centrales solaires photovoltaïques, devenant ainsi le partenaire de choix d’acteurs tels que Quadran, Bouygues Energies, INEO, Boralex ou encore Neoen. Une avancée importante dans le processus d’industrialisation du développement de Global EcoPower, afin d’évoluer vers un modèle plus intégré.

Avec les travaux en cours sur les centrales de Vay Marsac et Seuil Mont-Laurent et plusieurs permis de construire en cours d’instruction pour le photovoltaïque ainsi que des centrales de cogénération, Global EcoPower maintient pour la fin de l’année un niveau d’activité soutenu et surtout continue sa restructuration en vue d’agrandir sa chaîne de valeur, de pérenniser sa croissance, mais également de pouvoir atteindre des normes de qualité internationales d’ici 2017.

En obtenant cette année la première place de la catégorie Small & Midcaps du classement Futur 40, Global EcoPower confirme sa vision et se projette sereinement vers l’horizon 2017 et son objectif d’atteindre les 120 millions d’euros de chiffres d’affaires pour un EBITDA de 32 millions.